Cellulite

Les informations sur la maladie de Lyme peuvent intéresser des ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

MALADIE DE LYME

Antibiotiques, Arthrite, Borrelia, Grossesse, Gravité, Guérison
Kyste, Prise de sang, Recommandations, Tique, Urticaire, Vaccin

 

 

Maladie de Lyme : Définition

La maladie de Lyme est une infection bactérienne transmise aux humains par la morsure de tique, issus d'une catégorie de tiques assez répandue en Amérique du Nord et en Europe. La maladie de Lyme est provoquée par la bactérie Borrelia burgdorferi, connue aussi sous le nom de « spirochete ».

Appelée également  le « grand imitateur » à cause de symptômes qui imitent ceux d’autres maladies, la maladie de Lyme peut affecter n’importe quel organe du corps, y compris le cerveau, le système nerveux, les muscles, les articulations et le cœur.

Maladie de Lyme : Contagion

Des tiques de cerfs, qui se nourrissent de sang d’animaux contaminés, sont l’une des espèces de tiques qui peuvent transmettre aux humains la maladie de Lyme par leur morsure.

Ces tiques prospèrent notamment dans les zones herbeuses et fortement boisées Il est donc très important de prendre toutes les précautions lorsque vous vivez ou passez beaucoup de temps dans ces secteurs.

Un traitement avec des antibiotiques appropriés dès le stade primaire de l’infection permet d’éradiquer rapidement la bactérie. Dans le cas d'un stade avancé de la maladie de Lyme, la durée du traitement peut durer plus longtemps. Quoi qu’il en soit,  la plupart des gens ayant contracté la maladie de Lyme guérisse complètement après avoir suivi un traitement approprié.

 

Maladie de Lyme : Symptômes

Les signes cliniques et les symptômes de la maladie de Lyme varient selon la bactérie en cause, le patient et le stade de l’infection. La maladie de Lyme affecte souvent la peau, l’articulation ainsi que le système nerveux.

Les symptômes de la maladie de Lyme peuvent se produire un mois après l’infection.

  • Maladie de Lyme : Eruption cutanée

    Des symptômes tels que la fièvre, la fatigue, les frissons, les maux de tête ainsi que des douleurs corporelles peuvent également se produire avec l’éruption cutanée. En l’absence de traitement, après quelques semaines à quelques mois, voire des années après l’inoculation, la bactérie vectrice de la maladie de Lyme commence à se répandre dans le corps et se développe dans d'autres parties du corps.

    L'évolution de la maladie de Lyme se matérialise alors par le bord externe de l’anneau qui est rouge tandis que la portion interne de la peau garde dans certains cas sa couleur normale.

  • Maladie de Lyme : Douleurs articulaires

    Le malade de Lyme peut entrainer des douleurs articulaires aiguës (arthralgie) ainsi que des arthrites chroniques (arthrites de Lyme). Les genoux sont particulièrement  touchés mais les autres articulations peuvent également être affectées.

  • Maladie de Lyme : Problèmes neurologiques

    Non traitée, la maladie de Lyme entraîne des symptômes neurologiques tels que la méningite et d’autres problèmes cognitifs comme l’altération de la mémoire. La paralysie faciale(paralysie de Bell), la faiblesse musculaire peuvent s’installer progressivement.

    Des signes et symptômes moins communs sont aussi fréquents à ce stade. Certaines personnes atteintes par la maladie de Lyme présentent des palpitations cardiaques mais aussi des inflammations de l’œil et/ou du foie (hépatite) ou encore de la fatigue extrême.

 

 

Maladie de Lyme : Risques

Comme il a été dit plus haut, la maladie de Lyme est provoquée par la piqûre de certaines espèces de tiques, notamment la tique occidentale à pattes moires et la tique du cerf et porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi.

Ces espèces de tiques, qui vivent habituellement dans les zone boisées ou herbeuses, sont de couleur brun pâle ou jaune. Au stade juvénile, elles ne sont pas plus grosses qu’une tête d’épingle et sont très difficiles à repérer. Leurs morsures sont généralement indolores et passent souvent inaperçues.

Les tiques ne peuvent voler et s’agrippent aux petits arbustes ou aux herbes hautes près du sol avant de s’agripper ensuite à un animal ou un humain qui passe à proximité et se nourrir de son sang.

Ainsi, de nombreuses personnes qui travaillent, vivent, passent ou consacrent beaucoup de temps aux loisirs en plein air dans les régions infestées de tique, en particulier dans les prairies et les zones boisées ou encore en contact avec des animaux susceptibles de transporter des tiques peuvent être exposées au risque de contracter la maladie de Lyme.

Pour contracter la maladie de Lyme, trois conditions sont nécessaires :

  • Il faut avoir été piqué par une tique
  • Il faut que la tique soit contaminée
  • Il faut que la tique soit restée agrippée à la peau de sa victime pendant plusieurs heures (36 à 48 heures)

C’est uniquement dans ces conditions qu’une tique peut transmettre la bactérie, qui peut alors se développer et se répandre dans le corps humain via le réseau sanguin. A noter que la maladie de Lyme ne se transmet pas d'une personne à l'autre. Par contre, une transmission directe mère - enfant in utero est possible.

Maladie de Lyme : Diagnostic

En raison de l'extrême diversité des symptômes, le diagnostic de la maladie de Lyme, peut s’avérer difficile, surtout si la piqûre de tique n’est pas repérée et en l’absence de l’érythème migrateur. En effet, certains signes et symptômes de la maladie de Lyme sont semblables aux symptômes d’autres maladies, d’autant plus que les tiques peuvent également transmettre en même temps d’autres infections.

Ainsi, des examens médicaux plus poussés sont très souvent nécessaires pour confirmer la maladie de Lyme :

  • Test ELISA

    Le test ELISA permet d’évaluer le taux de concentration dans le sang. Peu précis, ce test peut cependant produire des « faux positifs » ou des « faux négatifs » et n’est employé comme base unique de diagnostic.
  • Western Blot 

    Ce test est utilisé pour confirmer la maladie de Lyme si le résultat de l’ELISA est positif.

  • PCR

    Cette technique permet d’identifier l’ADN des borrelia. A noter qu’au stade précoce de la maladie de Lyme, peu d'ADN de la bactérie est en circulation et le test peut être un échec. Le PCR est utilisé pour des personnes présentant des symptômes d’arthrites chroniques ou en cas suspicion de neuroborréliose.

Maladie de Lyme : Soins et traitement

Toutes les manifestations de la maladie de Lyme doivent faire l'objet d'un traitement antibiotique. Plus, le traitement est administré tôt, meilleurs seront les résultats.

Un traitement par voie orale à base d’antibiotiques tels que le doxycycline, l’amoxicilline ou le cefuroxime, pendant deux ou trois semaines, est efficace au premier stade de la maladie de Lyme.

En phase secondaire, un traitement antibiotique par voie intraveineuse pendant 14 à 28 jours est administré aux patients, chez qui des problèmes neurologiques ou cardiaques et/ou des problèmes articulaires sont diagnostiqués, afin d’éradiquer l’infection. Durant le traitement, divers effets secondaires peuvent apparaître : diminution du taux de globule blanc, diarrhée, etc…

Après l’arrêt du traitement, certains symptômes tels les douleurs musculaires ou la fatigue et dont les causes sont inconnues, peuvent encore subsister chez certaines personnes. Certains experts supposent que les patients atteints par la maladie de Lyme développent des réponses auto-immunes qui favorisent ces symptômes.

 

 

Maladie de Lyme : Prévention

La meilleure prévention contre la maladie de Lyme consiste à éviter les morsures de tiques. Pour cela, il faut éviter les zones où les tiques porteuses de la maladie vivent. Si vous êtes amené(e)s à fréquenter des zones à risques, il convient de prendre un certain nombre de précautions :

  • Porter des chaussures fermées, des vêtements couvrants, des chapeaux et des gants de préférence de couleur claire pour détecter facilement les tiques.
  • Marcher au milieu des chemins et éviter le contact avec les branches basses et les hautes herbes.
  • Appliquer des insectifuges qui repoussent efficacement les tiques. Veuillez cependant lire attentivement les notices avant toutes utilisations. Gardez à l’esprit que les produits chimiques peuvent être toxiques et dangereux pour la santé.
  • Un examen quotidien de la peau peut être très efficace pour prévenir toute infection. Ne pas oublier qu'une tique, au stade de nymphe, n’est pas plus grande qu’une tête d’épingle et reste très difficile à repérer.
  • Inspecter soigneusement les animaux domestiques pour s’assurer d'aucune présence de tiques et dans la mesure de possible, empêcher-les d’aller dans les zones à risque.
  • Tondre la pelouse régulièrement.
  • Retirer les broussailles et les feuilles mortes.
  • Songer à éloigner le plus possible les réserves de bois de chauffage de la maison et les maintenir au soleil.
  • Ne pas supposer être immunisé(e) contre la maladie de Lyme. Une personne ayant déjà atteinte par cette maladie peut encore la contracter.
  • Extraire prudemment les tiques accrochées à la peau à l'aide de petites pinces sans l’écraser. Nettoyer ensuite l'endroit piqué avec de l'eau savonneuse, puis désinfecter la zone à l’aide d'alcool ou d'un désinfectant ménager.

Le risque de contracter la maladie de Lyme transmise par une tique est faible, surtout si celle-ci a été retirée rapidement après la morsure.

Si vous pensez avoir été mordu(e) par une tique ou si l’un des symptômes de la maladie de Lyme apparaît, il est important de consulter immédiatement un médecin. Il est à rappeler que la maladie de Lyme peut entraîner des effets secondaires dévastateurs si elle n’est pas traitée à temps. Plus le traitement est précoce, plus le rétablissement sera rapide.

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Lyme.

 

Maladie de Lyme : Forum et témoignages

Votre expérience sur la maladie de Lyme peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

 

Vous pouvez également voter pour cet article :

(57 votes, moyenne 3.67 sur 5)
MALADIE DE LYME - Définition, Contagion, symptômes, diagnostic, risques. Antibiotiques, Arthrite, Borrelia, Grossesse, Gravité, Guérison. Kyste, Prise de sang, Recommandations, Tique, Urticaire, Vaccin. Traitement, soins, prévention. FORUM3.67 sur 51 basé sur 57 votants.

 

Commentaires   

 
0 #7 jean cassien 09-08-2014 16:57
Ma mère depuis 6 ans a perdu l'usage de ses pieds. Au début, elle avait senti au niveau des pieds une sorte de décharge et les douleurs sont montées au niveau de la colonne vertébrale et depuis elle est paralysée malgré les traitements d'antidouleurs, je précise qu'elle a commencé à marcher avec des béquilles et par la suite elle les a complètement abandonnées. Est-ce l'arthrite est responsable de sa maladie ou c'est l'arthrose?
Citer
 
 
+2 #6 landi 25-06-2014 22:06
Bjr,mon père m'a retiré une tique de la tête lorsque j'avais 7 ans,je l'avais depuis plusieurs jours,j'ai 52 ans et je souffre depuis 35 ans de douleurs musculaires,art iculaires,maux de tête et très grande fatigue générale;je ne peux plus faire de sport,ni aucune activité et je souffre de plus en plus;tous les examens faits n'ont rien décelés et pourtant je présente beaucoup de symptômes (cela n'en sont que quelques uns ,à l'époque ,je n'ai pas vu de médecin et donc pas eu d'antibiotiques en prévention ;quelqu'un peut-il m'apporter une aide quelconque?il est dit que les tests de dépistage en France ne sont pas assez performant parce-que l'état a sous estimé l'ampleur de cette contamination qui toucherait finalement une très grande population!! Merci
Citer
 
 
0 #5 Guidez chantal 24-05-2014 13:58
Maladie de lyme ancienne, intoxication grâve aux métaux lourds,rejetée par la médecine classique, j'ai été orienté à l'Etranger grâce aux livre de Françoise Cambayrac"Vérit és sur les maladies émergentes"qui m'a fait ouvrir les yeux afin de me diriger vers une clinique environnemental e car en France c'est l'OMERTA : La loi du Silence !!!!
Citer
 
 
+1 #4 Nadeige 11-05-2014 09:02
Est on immunisé lorsque l'on a déjà été piqué par un tique portant la maladie ??
Merci
Citer
 
 
0 #3 pillet 04-10-2013 06:57
bonjour j'ai attrapee cette fichue maladie je connais je n'ai jamais eu de piqure et je n'ai jamais vu de tique enfin il s'avere que j'ai fais des analyses de sang et j'etais plus que positive alors je suis rentree en urgence a l'hôpital ils ont fait une ponction lombaire je suis restee 5jours j'etais un vrai zombi je ne ressemblais plus a rien et de retour a la maison pendant 45j j'ai eu des intra veineuse de rosepline dur dur je tombais dans les pommes des que je me levais horrible mais on ne m'a jamais refais d'analyse de sang pour savoir ce que je sais c'est que je souffre des nerfs tendons et articulations et quand je demande si rapport avec la maladie c'est toujour non aujourdhui je me suis fais operee du canal carpien loge de guillot grand palmaire epicondinite ca ne se resout pas et la fin octobre on recommence une nouvelle operation de l'epicondinite mais mon bras fonctionne tres mal l'horreur au quotidien voila donc j'espere que ce n'est pas la maladie qui ronge merci
Citer
 
 
-1 #2 celeste catherine 01-10-2013 07:05
bonjour
j ai eu un traitement a l amoxicilline de 4 jours en prévention (attente des résultats de prise de sang) puis de 12 jours (les résultats étant positifs a la maladie de lyme )

l anneau n a pas complètement disparu Faut il refaire une prise de sang afin de savoir s il y a guérison ou continuer le traitement antibio ?

j ai mal dans les articulations des hanches et des genoux mais mes migraines ont presque disparues .
quand les douleurs sont trop fortes je prends de "Lamaline" en gélule pas plus de trois par jour .
Citer
 
 
+1 #1 kinou21 25-08-2013 07:43
J'ai eu un traitement 21 jours amoxicilline il y 1 mois mais les douleurssont revenues.... un test a confirme que les bacteries etaient toujours la et actives!
Nous essayons d avoir un bebe, quelles sont les risques
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir